Le forum est ouvert - De quel coté de la Force êtes-vous ?

Partagez | 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1
Date d'inscription : 13/01/2016
ft. Hawke de Dragon Age 2
SERITSHEV
Marody

SALAMANDER
Autumn Kahlan
43 ans
Impératrice

NOM
Prénom
Âge
Relation

NOM
Prénom
Âge
Relation

Âge : Inconnu, physiquement entre 25 et 35 ans
Métier : Inquisiteur
Origine : Ne se rappelle que d’un vaisseau quand il était enfant
Situation conjugale : Célibataire
Situation familiale : N’a aucune famille
Situation financière : Confortable
Taille : 1m83
Poids : dans les 75 ou 80 kg
Cheveux : Bruns
Yeux : Marrons, la Corruption du côté Obscur les rapprochant du jaune
Signe(s) distinctif(s) :
MDP règlement : Validé par son Excellence
La fuite

Le jeune garçon s’éveilla au moment des secousses de l’appareil. C’était un transport camouflé. Le Seritshev, le vaisseau était resté longtemps caché dans les débris de la planète. L’enfant ne comprenait pas pourquoi ils se cachaient dans les roches qui formaient autrefois Alderaan, mais sa mère lui avait dit que c’était un jeu. Or Marody, l’enfant, adorait jouer. Le petit devait avoir cinq ou six ans, pas beaucoup plus. Il était arrivé quelques semaines auparavant avec sa mère et il était bien plus sage que la plupart des autres enfants qui étaient passés à bord. Le garçon rejoignit sa mère vers l’avant de l’appareil et s’assied sagement sur ses genoux. Il regarda par le hublot pour voir s’éloigner les morceaux de roches flottants dans l’espace. Puis lorsqu’ils passèrent en vitesse lumière, le jeune garçon s’émerveilla devant les flots ininterrompus de bleus qui entouraient le transport. Ce que le jeune garçon ne savait pas, c’est que l’on l’emmenait sur une autre planète en espérant qu’il puisse échapper à Palpatine et à ses légions. En effet depuis que l’Empire galactique existait, les possesseurs de don dans la Force étaient pourchassés pour être exécutés. La maman du petit garçon craignait que cela arrive pour son fils. Du coup, elle avait décidé de se cacher. Elle ne savait pas pourquoi l’Empereur voulait exterminer des gens avec un don aussi incroyable. Mais elle ne voulait pas que son fils subisse le sort de ces malheureux.

Karin, la mère de Marody poussa un gros soupir de soulagement lorsque le transport parvint à passer obtenir son autorisation de se poser sans encombre. La jeune mère allait pouvoir poser le pied sur une planète après plusieurs semaines. En effet, depuis sa fuite avec son fils de sa planète, Karin n’avait pas quitté le vaisseau. Bien qu’elle sache ce qui l’attendait, elle avait du mal à le supporter. Même si elle le faisait pour la survie de son fils. Pendant qu’elle pensait à Marody, le vaisseau glissa lentement vers la surface de la planète. L’entrée dans l’atmosphère allait se faire sous peu. Le problème, quand elle regardait par la verrière en transparacier, c’était que l’aspect de la planète ne semblait pas vraiment accueillant. Sa couleur rouge, presque pourpre lui donnait l’impression bizarre qu’elle allait droit vers la bouche de l’enfer. Mais avait-elle le choix quant à sa destination ? Ce n’était pas son vaisseau, c’était celui d’un passeur dont le boulot était d’escorter, moyennant finances, vers des zones secrètes loin de la vue des chasseurs de sensibles impériaux.

Les pieds du vaisseau entrèrent en contact avec le sol de pierre du spatioport et s’immobilisa dans un dernier râle. Peu après, la trappe de sortie s’ouvrit et la mère et son jeune fils descendirent pour quitter le hangar rapidement. Le pilote sortit une fois que ses passagers eurent quittés le hangar. L’homme à la longue barbe et la fine cicatrice lui barrant l’œil droit, quitta à son trou le hangar et alla se ravitailler et décida qu’il ne pourrait faire d’affaires en restant au sol. Il retourna à son vaisseau et repartit au boulot. Mais au moment de quitter la planète, celui-ci se fit appréhender par un Destroyer stellaire qui venait d’arriver. Après ce dernier passage sur la planète, on n’entendit plus jamais parler de ce pilote.

Cependant, Karin et Marody avait bien d’autres choses en tête que de soucier de leur passeur. En effet ils étaient venus sur cette planète pour une raison, ils devaient à présent se cacher du mieux qu’ils le pouvaient. Karin prit quelques provisions et acheta un speeder. Elle décida alors de quitter la civilisation pour une zone inhabitée mais malheureusement dangereuse. Mais au moins, Marody serait à l’abri de l’Empire et de ses chasseurs de sensibles. Marody monta sur le siège passager et sa mère prit place en tant que conducteur. La jeune femme alluma le moteur et elle partit en trombe sans sentir le chaos de la route grâce au répulseur du véhicule. Le chemin allait être long et elle ne voulait pas perdre de temps.


L’apprentissage de la voie des Jedis

Marody était encore dehors quelque part et Karin commençait à s’inquiéter. Elle devait trouver son fils. Elle se saisit de son blaster DC-15S, qu’elle avait acheté au marché de Dathomir pour plus de la moitié de ses économies. Elle quitta la cabane rudimentaire qu’elle avait construite au pied d’une falaise et s’aventura un peu près à la limite habituelle de sa ferme en scrutant l’horizon en cherchant le jeune garçon de dix ans qui était encore allé fureter loin de la maison. Karin avait du mal à gérer le garçon depuis que ses pouvoirs se manifestaient réellement. Elle était là depuis deux ans, mais parfois elle avait l’impression d’avoir vieillie de plus de dix ans et d’avoir quatre ou cinq enfants et pas un seul.

Elle était inquiète mais tellement inquiète qu’elle n’arrivait même plus à réfléchir correctement. Avait-il été dévoré par un rancor, tué par une sœur de la nuit ou pire encore. Elle était si absorbé par ses inquiétudes délirantes qu’elle n’entendit pas la petite clochette d’alarme. Elle sursauta en entendant tambouriner à la porte. Karin se leva et ouvrit avec précaution la porte. Elle fut surprise de voir un zabrak un peu plus grand qu’elle, ses yeux jaunes luisant du reflet du feu de l’âtre debout devant la porte. Il tenait devant lui Marody qui semblait contrarié d’avoir été attrapé par ce type. Le Zabrak s’inclina et sourit en demandant la permission d’entrer.


Marody ne pouvait pas entendre ce qu’il se disait entre sa mère et ce type bizarre. La porte de sa chambre l’en empêchait. Il entrouvrit la porte juste assez pour entendre et voir le Zabrak en train de parler, sa mère, debout derrière le rideau, était visible en ombre chinoise. Elle semblait agité et un peu sur la défensive, mais le type était plus calme, posé, comme s’il n’était pas inquiet. Marody fut surpris de voir qu’une sorte de poignée pendait à sa ceinture. Il tenait dans ses mains un tasse du thé aux herbes que sa mère parvenait à faire. Il parlait calmement, comme il l’avait fait avec Marody. Il avait grondé l’enfant d’utiliser la Force mais sans même hausser le ton et cela avait énervé le jeune garçon.
- … comme moi que l’Empire recherche tous les sensibles comme lui. L’enfermer ne servira à rien. Si vous enfermez un gallicée, il finira par s’enfuir à la moindre occasion. Offrez-lui l’air libre.
- Et vous croyez que lui apprendre à maîtriser la Force serait son air libre ?
- Sans formation adaptée, il finira bientôt par attirer les Sœurs qui en feront leurs partenaires pour enfanter ou il rejoindra le côté obscur et fuir l’Empire n’aura servi à rien, car il sera encore plus dangereux que les troupes de Palpatine.
- Et vous pensez que c’est judicieux de lui apprendre à utiliser ses pouvoirs correctement ?
- Vaut mieux ça que la mort ou le Côté Obscur, ce qui serait pire en fait. Parfois mieux vaut mourir que de succomber au Côté Obscur. Les Jedi qui sombrent dans le côté obscur deviennent des choses horribles.
- Soit, mais je ne veux pas de votre formation où il m’est arraché.
- D’accord, je n’ai pas d’enclave de toute façon. Je vis à une quinzaine de minutes de route à pied. Dans une petite hutte à l’orée de la forêt. Je viendrais le chercher chaque matin, vous viendrez le chercher chaque soir, jusqu’à ce qu’il soit assez mûr pour faire le chemin seul. Cela vous convient-il ?
- Ai-je le choix ?
- C’est votre fils, Madame.

Karin poussa un nouveau soupir, comme pour ses deux réponses précédentes.
- Très bien. On fera ainsi.
Le Jedi sourit et se leva, regarda Marody et sortit après avoir remercié la mère du jeune sensible de son hospitalité.
En cours
Réfléchi * Méticuleux * Calme * Patient * adjectif * adjectif
Agressif * Distant * Acharné * adjectif * adjectif * adjectif
MessageSujet: Marody Seritshev [En cours - 40 %] Jeu 21 Jan - 23:03
Marody Seritshev [En cours - 40 %]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Saloon-Car à Magny-Cours 2010
» Cours de géopolitique
» S3 en cours de restau/café racerisation + cure de vitamines
» Reprise des cours
» Superbike magny cours ce week end 2,3,et 4 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Hope of the Force :: Base de données :: Identification Galactique-
Sauter vers: